Go to the profile of  Hamtaro
Hamtaro
Grand maître geek du site geexy.fr
2 minutes à lire
Tumblr dans la tourmente

Tumblr dans la tourmente

Tumblr, je connais bien.
Je connais même très bien. Pendant un peu plus de 5 ans, geexy.fr tournait sur cette plateforme et cela servait également à trouver du contenu assez facilement, surtout pour publier rapidement et programmer des photos tous les jours à 20 heures.

Pour rappel et pour ceux qui ne connaisse pas ce site (service), Tumblr est une sorte de réseaux de blogs mettant en avant la facilité de rédaction de contenus mais aussi le partage facile entre utilisateurs. En gros, c'est une sorte de Twitter mais surgonflé au niveau du contenu puisqu'il s'agit de blogs et non de messages avec un nombre de caractères maximum.

Tumblr avait une réputation sulfureuse, abritant quelques scandales régulièrement et ça a été une fois de trop pour les responsables de la plateforme quand l'app a été banni temporairement de l'App Store d'Apple pour du contenu pédopornographique (chose bizarre parce que je suis sûr que dans les méandres de Twitter, il existe également ce type de contenu, qui doit être absolument interdit, et Twitter ne semble pas être inquiété par Apple...).
Car oui, Tumblr était un repère sexy et même pornographique avant sa grande réforme l'année dernière. C'est cette évolution de leurs conditions d'utilisation qui a fait quitter geexy.fr de la plateforme, il n'y avait plus aucun intérêt à y rester pour le site, tout contenu dit adulte a été interdit.

Et malheureusement (ou heureusement pour eux, cela dépend de leur volonté de nettoyage face à l'envie de faire du chiffre), geexy.fr n'a pas été le seul à partir, c'est une grande vague, un tsunami qui a eu lieu. Je l'avais clairement vu venir tant la communauté autour du contenu sexy mais surtout pornographique s'était développée au fil des années.

Tumblr fait donc l'actualité en ce moment à propos de leurs stats, passant en deux mois, de décembre 2018 à février 2019, de 521 millions à 369.5 millions de visites, soit une petite chute d'environ 35%. Ca fait mal...

Est-ce que ça va faire encore plus mal en continuant de chuter ?
Pas sûr... Le service reste quand même attrayant pour quiconque souhaite mettre du contenu en ligne, et je peux le conseiller sans problème, c'est une belle plateforme avec des apps mobiles au point.

Tcho, Hamtaro.

Pornhub : obsédé des stats
2 minutes à lire